diapo_gow
diapo_DE
diapo_fd
diapo_ds
diapo_dw
<< >>

[Avis] Assassin’s Creed : Brotherhood – SOLO

N’ayant pas encore assez joué au mode multi de Brotherhood je ne parlerai que du mode solo dans cet article, je ferai un autre article pour parler du multi plus en détails lorsque j’aurai un peu plus de temps de jeu.

AssassinsCreedBrotherhood_logo

Contexte :

Nous retrouvons notre assassin Ezion Auditore Da Firenze à l’endroit même où nous l’avions laissé à la fin du 2. De retour à Monterriggioni en compagnie de Mario, on retrouve petit à petit les protagonistes du jeu. Après avoir profiter du plaisir charnel avec Caterina Sforza, on se retrouve laissé pour mort lors de l’attaque de la villa. A partir de là commence la quête d’Ezio à la recherche de la famille Borgia et de la pomme d’eden tout juste volée dans cette magnifique ville qu’est Rome.

assassins_creed_brotherhood

Gameplay  :

Alors là, on prend les même et on recommence ! Si vous avez joué au 2 (et même au 1) vous ne serez absolument pas dépaysé, le gameplay reste toujours le même, avec – heuresement – quelques ajouts notables. Pour ce qui est des armes premièrement, on notera  l’ajout de l’arbalète à notre arsenal déjà bien fourni qui permettra à notre assassin de tuer ses proies à distance et en silence (contrairement au pistolet). Puis les quêtes de Leonardo Da Vinci nous permettront d’acquérir quelques accessoires plutôt sympathiques telles que des fléchettes empoisonnées.

assassin-s-creed-brotherhood-xbox-360-059

Ajout de taille : les tours Borgia et la rénovation. La ville est divisée en plusieurs zones, chaque zone est sous l’influence d’une tour et d’un capitaine. Votre but est de tuer le capitaine et d’incendier la tour pour supprimer l’influence dans cette zone. Vous aurez alors la possibilité de rénover les bâtiments tels que les tailleurs, les docteurs ou les écuries pour bénéficier de leurs services. Vous aurez aussi la possibilité d’acheter des monuments en libérant la zone. Si vous avez joué au 2, ce système reprend celui qu’il y avait pour la rénovation à monterriggioni mais adapté à toute la ville. Chaque rénovation vous fera gagner de plus en plus d’argent et ce sera votre principale source de revenu alors ne négligez pas la rénovation !

assassin-s-creed-brotherhood-xbox-360Pour finir sur le gameplay je parlerai bien sûr de la possibilité de recruter ses assassins afin qu’ils puissent nous venir en aide dans les moments les plus critiques. Cette possibilité arrive un peu tard dans le jeu d’après moi car on passe surtout notre temps à faire XP nos premiers assassins donc on ne peut pas trop s’en servir pendant ce temps, à moins d’attendre des heures sans rien faire…Bref, en détruisant les tours Borgia vous pouvez recruter un assassin (un par tour), vous pouvez leur assigner des missions via un menu pour faire augmenter leur niveau et leurs compétences jusqu’à ce qu’ils deviennent de vrais assassins (cérémonie et tout et tout !). Vous pourrez ensuite faire appel à eux à n’importe quel moment pour assassiner quelqu’un à votre place, pour vous aider en combat ou pour faire un peu de ménage avec un déluge de flèches ! Ces assassins s’avèrent être très utiles même si on aurait bien voulu avoir des possibilités de gestion un peu plus évoluées (plus de personnalisation, gestion des missions etc..)

assassins creed brotherhood

assassins creed brotherhood

Réalisation :

Pas de gros changements de ce côté là non plus, une bonne qualité graphique mais sans plus, un synchro labiale au top (notamment pour Rodrigo Borgia), une profondeur de champ toujours aussi hallucinante (la vue depuis le sommet du château saint-ange le montre bien) . Il y a toujours quelques imprécisions dans la maniabilité d’Ezio et beaucoup plus lorsqu’on est à cheval, le seul bug que j’ai eu a d’ailleurs été lorsque j’étais à cheval, en voulant assassiner un garde depuis le cheval, je me suis retrouvé à flotter dans les airs jusqu’à une corniche carrément à l’autre bout d’une rivière. Les possibilité ont été accrues sur le cheval mais au dépend de beaucoup trop de choses à mon avis. Durant toute ma partie je n’ai eu aucune baisse de framerate ce qui est un bon point.

AssassinsCreedBrotherhood

Je voooooole

Conclusion :

J’étais sceptique à la base, je m’attendais à voir un Assassin’s Creed 2.5 étant donné que l’on se retrouve à la même époque avec le même personnage, mais je dois dire que j’ai été surpris. Les nombreux ajouts par ci par là font que l’on se retrouve avec des nouveaux systèmes de jeu qui mettent aux oubliettes les à priori. On prend donc du plaisir à jouer sans faire la comparaison avec le 2 même si quelques petits défauts viennent ternir un peu l’expérience, ils restent tout de même négligeables comparé à la qualité du titre. Si vous avez aimé les opus précédents vous ne pourrez qu’adorer celui-ci !

Mon avis sur le mode multijoueur dans un prochain article, stay tuned !

Vous aimerez peut-être :

1 comment to [Avis] Assassin’s Creed : Brotherhood – SOLO

Laisser un commentaire

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.