diapo_gow
diapo_DE
diapo_fd
diapo_ds
diapo_dw
<< >>

[Anime] Katanagatari

Cependant, à cet instant, tu seras haché en menus morceaux !

KatanagatariAprès vous avoir fait découvrir Code Geass il y a quelque temps, j’avais envie de continuer dans la lancée en changeant un peu de genre (et oui tout le monde n’aime pas les méchas…). Je vais donc vous parler aujourd’hui de Katanagatari dont la diffusion au Japon s’est terminé ce mois-ci et qui est l’adaptation du light novel du même nom.
On remarquera déjà que Katanagatari ne respecte pas du tout les codes habituels des animes, ne serait-ce que par son rythme de diffusion étalé sur 12 mois à raison d’un épisode par mois (ce qui fait une série de 12 épisodes, bravo *applaudissement*). Vous allez me dire « un épisode par mois ?! Mais ils sont suisses ou quoi ? Ils prennent jamais de café ?! Quelle bande de feignants ! » Et là je vous répondrai « Du calme jeune effronté, ce sont des épisodes d’une heure et pas de 20 minutes, alors  arrête de râler ! ». Une heure ça peut paraître long pour un épisode (surtout les premiers), mais on arrive à la fin de l’épisode sans même s’en rendre compte et là on se dit qu’en fait ce qui sera le plus long, c’est l’attente jusqu’au prochain.
A savoir quand même que cette méthode de diffusion, un épisode d’une heure par mois environ donc, se répand de plus en plus, je ne sais pas du tout pour quelles raisons mais j’ai l’impression de voir une qualité supérieure sur ces animes là, peut être que justement le fait qu’il y’ai plus de temps entre les sorties permettent de faire des épisodes de meilleure qualité soit une des principales raisons (Captaion Obvious is here !). Bref pour ceux que ça interessent, j’ai regardé plusieurs animes de ce type là récemment, dont Broken Blade (toujours en cours de diffusion), Isekai no Seikishi Monogatari (diffusion terminée) et d’autres encore dont je ne me souviens plus le nom.

Synopsis :

Le légendaire forgeron Shikizaki Kiki confectionna mille katana durant son existence, mais seulement douze de ceux-ci ont un réel pouvoir. C’est là que nous retrouvons Togame, stratège de l’actuel Shogun. Elle reçut pour mission de retrouver ces douze fameux katana, et engagea donc des guerriers ainsi que des ninjas. Mais ceux-ci, aveuglés par la puissance des katana, les gardèrent en leurs mains. C’est alors qu’elle décide de s’allier au maître du style de combat sans épée, le Kyotouryuu. Mais elle apprend sa mort de la bouche de son fils et seul héritier du style, Yasuri Shichika

katanagatari-swords

Quelques katanas et leurs détenteurs.

Ce qui choque énormément dès le départ, c’est le dessin vraiment particulier, et pour être plus précis les visages et pour être encore plus précis (oui j’aime la précision !) les yeux ! J’avoue que j’ai vraiment eu du mal à m’habituer à ces visages car on a l’impression que ça fait un peu tâche à côté de tout le reste. Les paysages sont magnifiques, les animations excellentes et les combats sont vraiment captivants. En fait pour faire simple, si vous arrivez à vous habituer aux yeux des personnages vous pourrez profiter pleinement de cet anime qui mérite vraiment qu’on s’y accroche !

katanagatari

Comparaison des yeux : Katanagatari en haut, un anime "classique" en bas.

Le scénario est plutôt sympatoche aussi, on a 12 épisodes, 12 katanas, donc un katana récupéré par épisode…Pendant cette mission de récupération on voit bien les effets qu’ont les katanas sur leurs détenteurs et on se rend compte rapidement de leur puissance (ou pas, vous comprendrez si vous regardez). On remarque aussi l’évolution de la relation entre Shichika et Togame au fil des épisodes, qui deviennent de plus en plus complice jusqu’au final en apothéose ! C’est un anime que je conseille absolument si vous vous pensez capable de « supporter » le dessin particulier sur les visages, mais ce serait franchement dommage de passer à côté de cet anime pour cette raison !

katanagatari

Premier combat de Shichika.

katanagatari

Shichika et Togame.

Vous aimerez peut-être :

Laisser un commentaire

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.