diapo_gow
diapo_DE
diapo_fd
diapo_ds
diapo_dw
<< >>

[Figs] Masterpiece Gabranth

Well je vous l’avais promis il y a un petit moment maintenant, la voici, la review de l’imposant, du terrifiant, du magnifique (bon j’en fais trop…) Masterpiece de Gabranth !

Packaging :

Je commence par le début (sans déc), je vous rappelle que des figurines de cette taille et de cette qualité (j’y reviendrai) sont rares et ça se ressent même sur la boite, elle même d’une grande qualité comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Box masterpiece gabranth frontBox masterpiece gabranth back

Je vais pas épiloguer dessus, ce n’est que la boite mais déjà, sans l’avoir ouverte on sait que ça va péter la classe !

Une fois celle-ci ouverte, on peut apercevoir la bête et ici, pas d’accessoires superflu, on a le strict nécessaire, c’est à dire le corps, la tête, les mains, la cape et le socle. J’ai envie de dire tant mieux en fait, sur la plupart des figurines vous avez toujours pleins d’accessoires alors que finalement vous ne vous servez que de quelques uns (et ouais on va pas changer d’accessoires tous les jours >< ).

Et bien évidemment on oublie pas « le plus important » : la carte qui certifie de l’authenticité de l’objet !

carte authenticite masterpiece gabranth

Socle :

La première chose que l’on ressent avec ce socle, c’est son poids ! Et ouais, faut bien pouvoir supporter la bête et donc il pèse une tonne (à peu de chose près..). Pour l’aspect visuel, le rendu « pavé » rend bien (le poids aidant bien), il y a de nombreux détails qui donnent un style « abimé » avec la petite pancarte devant indiquant sobrement « Final Fantasy XII Judge Master Gabranth ».

Socle Masterpiece Gabranth baseSocle Masterpiece Gabranth base

Pose :

Que dire de la pose du bonhomme mis à part qu’elle transpire la classe ! Ah si, le seul reproche que j’aurai fait c’est qu’avec cette pose là, on ne peut plus apprécier les épées qui sont pourtant bien classe elles aussi. Du coup en regardant de face, on voit les manches des épées, pas top, c’est un peu la partie la moins intéressante et probablement la moins détaillée des épées…
Globalement l’effet de mouvement est bien retranscrit, genre « 2 sec, je sors mes épées et je te tatane la gueule comme il faut » et finalement on ne fait plus trop attention à ses armes tellement le haut du corps en jette (mention spéciale pour la tête *_* ).

 

Peinture/Matériau :

Normalement je n’aurai parlé que de la peinture mais là, la qualité est telle que je me dois aussi de parler des matériaux utilisés. En effet, en plus du PVC/Résine que l’on trouve sur la plupart des figurines « communes » on a aussi du métal et du cuir ! C’est assez rare pour le souligner et ça rajoute un effet de réalisme bien sympatoche ! Pour revenir sur la peinture, concernant l’armure et la tête elle est irréprochable, par contre quand on regarde d’un peu plus près les manches des épées on remarque quelques grossièretés dont on se passerait bien, pourtant les lames, elles, sont peintes avec une précision remarquable !

masterpiece Gabranth 1/4masterpiece Gabranth 1/4

masterpiece Gabranth 1/4

Conclusion :

En conclusion ce Masterpiece de Gabranth à l’échelle 1/4 d’une hauteur d’environ 50cm (socle compris) et d’un poids de 7/8 kg (et ouais belle bête !) est d’une beauuuuuuuowowwooowooooté innomable ! Pour faire court, on l’a pas appelée masterpiece pour rien, c’est une vraie pièce de collection, d’une grande qualité et je ne regrette absolument pas mon achat.

 

PS : Je lance un appel à tout le monde, celui qui me trouve le masterpiece de Sephiroth en vente pas trop cher sera mon dieu jusqu’à la fin de ma vie, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

 

[cincopa AgKAlm64Ys32]

Je sais que la galerie est pas top, j’en cherche une autre…

Vous aimerez peut-être :

1 comment to [Figs] Masterpiece Gabranth

Laisser un commentaire

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.